Une reconstruction imminente

Lors de la réunion du Conseil d’école, Madame Marie-Caroline Brasseur, adjointe au maire du XVIe arrondissement en charge des affaires scolaires, annonce l’avis favorable du conseil d’arrondissement concernant la reconstruction de l’école Erlanger et annonce que la décision sera prochainement soumise au Conseil de Paris.

Extrait du procès-verbal du premier Conseil d’école de l’année 2015-2016 :

Intervention de Madame Brasseur, Adjoint au Mairie du 16e arrondissement, siégeant en tant que représentante de la Mairie d’arrondissement au conseil d’école

Madame Brasseur annonce qu’elle a l’assurance définitive que le projet de reconstruction de l’école sera voté au prochain conseil de Paris qui se tiendra mi-novembre.

Elle rappelle que le projet de reconstruction de l’école envisage la construction d’une école polyvalente (regroupant à la fois des classes maternelles et des classes élémentaires) d’une douzaine à une quinzaine de classes.

Les parents d’élèves, déjà informés l’année dernière de ce projet, interrogent les représentants de la Mairie sur le relogement des élèves pendant la durée des travaux. Concernant le calendrier, la question du relogement pourrait se poser pour la rentrée 2017, le temps que les architectes élaborent des plans et que les appels d’offre de marchés publics soient passés.

Concernant le relogement durant les travaux, deux solutions ont pour le moment été envisagées : l’installation de préfabriqués dans les cours du groupe scolaire Murat, avec un système de ramassage scolaire qui conduirait les élèves sur ce site, ou l’installation de préfabriqués dans le parc de l’ESPE, Ecole Supérieure du Professorat et de l’Education, ex-IUFM, située 10 rue Molitor. Madame Brasseur indique sa préférence pour la deuxième solution qui présente l’avantage d’une plus grande proximité géographique notamment, la difficulté étant la gestion de ces locaux par le Secrétariat d’Etat aux Universités et non la Ville de Paris. Les travaux de démolition puis de reconstruction, pourraient donc avoir lieu durant l’année scolaire 2017-2018, avec une première rentrée dans la nouvelle école en septembre 2018. Or, Madame Brasseur souligne que les premiers logements sociaux en cours de construction à la Porte d’Auteuil pourraient être livrés dès la fin 2017, ce qui conduirait également à une révision de la présente sectorisation. Les parents d’élèves manifestent vivement leur inquiétude et regrettent de ne pas avoir été plus amplement informés par la Mairie, notamment des différentes possibilités de relogement temporaire des écoliers. Ils demandent aux représentants de la Mairie d’organiser une réunion où ils souhaiteraient pouvoir exprimer leurs préférences. Ils s’étonnent que la reconstruction de l’école soit envisagée avant d’avoir trouvé une solution de relogement. L’APE va adresser un courrier à la Mairie pour demander la tenue d’une réunion d’information. Monsieur Saurel, représentant de la Mairie de Paris, s’engage à relayer également cette demande.

Laissez un commentaire