Une solution d’accueil pour Erlanger en 2018
Non au déplacement des enfants à l’école Murat

Signez la pétition !

 

Déjà 1 signatures
92.8%
Il nous faut encore 1 signatures

La pétition

Cette pétition sera envoyée à :
  1. Madame Anne Hidalgo,
    maire de Paris
  2. Madame Danielle Giazzi,
    maire du XVIe arrondissement de Paris
  3. Madame Marie-Caroline Brasseur,
    adjointe au maire du XVIe arrondissement
    chargée des affaires scolaires et périscolaires

Une solution d’accueil pour Erlanger en 2018

Non au déplacement des enfants à l’école Murat

Le Conseil de Paris va voter de façon imminente la démolition de l’école maternelle Erlanger située à Paris dans le 16e arrondissement afin de la remplacer par une école polyvalente ayant une capacité plus importante.
Les travaux devraient commencer en juillet 2018. Pendant la durée des travaux, soit plusieurs années scolaires, il est prévu que les enfants scolarisés dans la maternelle Erlanger soient accueillis dans des préfabriqués installés dans la cour de l’école élémentaire d’application Murat, située à 20 minutes de marche de la Maternelle Erlanger.
Les parents d’élèves de la maternelle Erlanger ont plusieurs fois exprimé leur souhait d’être consultés sur le choix d’une solution transitoire d’accueil des enfants avant la décision du Conseil de Paris et auraient souhaité qu’une réunion d’information puisse se tenir avant que la décision ne soit prise. Mais aucune de ces demandes n’a reçu de réponse.
Alors qu’ils l’ont à de multiples reprises exprimé devant le Conseil d’Ecole, les parents d’élèves trouvent la solution de l’accueil des enfants à l’école Murat inacceptable pour les raisons suivantes :

  • L’école Murat se situe à 20 minutes de marche de la maternelle Erlanger (il faut compter encore plus de temps avec un enfant de 3 ans), certains enfants sectorisés à l’école Erlanger auront à parcourir plusieurs kilomètres pour se rendre à l’école.
  • Afin de se rendre à l’école Murat les familles devront traverser un tronçon du boulevard Exelmans particulièrement fréquenté et dangereux.
  • Un grand nombre d’enfants scolarisés à la maternelle Erlanger ont des frères et sœurs fréquentant l’école élémentaire Michel-Ange, il paraît peu envisageable de parcourir la distance entre les deux écoles dans un délai raisonnable.
  • La plupart des enfants se rendent actuellement à l’école en marchant, il est fort probable que beaucoup de familles, du moins celles qui peuvent se le permettre, choisiront alors de déposer leurs enfants en véhicules motorisés, contribuant ainsi à la pollution et à l’encombrement des rues parisiennes.
  • Les familles ne disposant pas de véhicule devront faire parcourir cette longue distance à pied à des enfants parfois très jeunes ou emprunter les transports en commun déjà bondés le matin ce qui allongerait considérablement le trajet vers l’école le matin. Une nouvelle fois, ce serait les familles les moins favorisées qui auraient le plus à souffrir de la situation.
  • La Mairie propose d’organiser un ramassage scolaire, mais cette solution, peu adaptée à des enfants si jeunes, ne ferait qu’allonger inutilement des journées d’école qui sont déjà bien longues.
  • Les équipements de l’école Murat ne sont pas extensibles. La cour de récréation, les sanitaires, la cantine, les dortoirs auront-ils la capacité d’accueillir 250 élèves supplémentaires (effectifs actuels, sans compter les arrivées de nouvelles familles dans les logements de la gare d’Auteuil à partir de la fin de l’année 2016) dans de bonnes conditions et dans le respect des normes de sécurité ?
  • Le projet envisage d’amputer la cour de récréation de l’école élémentaire Murat afin d’y installer les préfabriqués (en coupant les arbres qui s’y trouvent), ce ne sont donc pas seulement les élèves de l’école Erlanger mais aussi ceux de Murat verraient leurs conditions d’accueil se détériorer.

Nous sommes surpris que dans notre quartier, situé en périphérie de Paris et relativement aéré, il soit nécessaire d’aller si loin pour trouver un terrain pouvant accueillir nos enfants. Nous sommes persuadés qu’une solution alternative existe dans l’intérêt des enfants et prenant en compte les préoccupations des parents.
Nous sommes indignés par l’indifférence de nos élus qui n’ont jusqu’à maintenant jamais souhaité associer les parents au choix du lieu d’accueil temporaire de l’école Erlanger !

Nous sommes révoltés de constater que la Mairie de Paris et la Mairie d’arrondissement s’entendent pour imposer aux parents un choix qui ne leur convient pas.

Nous demandons qu’une autre solution soit envisagée et qu’une consultation soit immédiatement initiée avec les parents.

Pétition par,
Les familles et riverains de l'école

Actualités

Rassemblement dimanche 18 mars à 10h30 Actions

L’Association Erlanger Environnement – Notre École pour demain (Association 3E), regroupant des riverains et des parents d’élèves entend démontrer l’impossibilité, l’absurdité et le danger du projet Erlanger.
C’est pourquoi elle vous donne rendez-vous

dimanche 18 mars à partir de 10 h 30, devant le café l’Empire à l’angle du Bd Exelmans et de la rue Michel Ange,

lieu envisagé pour le départ et l’arrivée du ramassage scolaire.

(suite…)

Réunion d’information à la mairie du 16e le 12/02 Réunions publiques

Une réunion d’information afin d’évoquer les différents aspects pratiques liés au déplacement de l’école Erlanger vers le site Murat se tiendra le lundi 12 février 2018 à 18h00 dans la salle des fêtes de la Mairie du 16e.

Une annonce officielle Tentatives d'échanges avec la Mairie

Lors du 3e conseil d’école de l’année scolaire 2015-2016, Madame Brasseur, adjointe au Maire du 16e arrondissement en charge des affaires scolaires a annoncé que les travaux de reconstruction de l’école Erlanger étaient officiellement programmés  pour juin 2018.

(suite…)

Un report d’une année Tentatives d'échanges avec la Mairie

Lors du 2e Conseil d’école de l’année 2015-2016, la Mairie annonce une modification du calendrier prévisionnel des travaux de démolition/reconstruction envisagés : un report d’une année est annoncé. L’école fermerait en juin 2018 (au lieu de juin 2017, date précédemment évoquée) pour une durée annoncée de trois ans. Cette information reste toutefois à confirmer.

(suite…)

Des courriers sont envoyés Tentatives d'échanges avec la Mairie

L’association des parents d’élèves de l’école Erlanger adresse un courrier à Madame Anne Hidalgo, maire de Paris, et à Monsieur Claude Goasguen, maire du XVIe arrondissement de Paris, recensant l’ensemble de ses demandes :

(suite…)

Une reconstruction imminente Tentatives d'échanges avec la Mairie

Lors de la réunion du Conseil d’école, Madame Marie-Caroline Brasseur, adjointe au maire du XVIe arrondissement en charge des affaires scolaires, annonce l’avis favorable du conseil d’arrondissement concernant la reconstruction de l’école Erlanger et annonce que la décision sera prochainement soumise au Conseil de Paris.

(suite…)

Deux solutions étudiées Tentatives d'échanges avec la Mairie

Lors du 3e Conseil d’école de l’année 2014-2015, ce sont toujours deux solutions qui sont envisagées pour accueillir les enfants.

(suite…)

Des travaux annoncés pour 2017 Tentatives d'échanges avec la Mairie

Lors du second Conseil d’école de l’année 2014-2015, Madame Brasseur, adjointe au Maire du 16e arrondissement de Paris annonce le vote du projet au mois de juin et le début des travaux pour 2017.

(suite…)

Demande de rendez-vous à la mairie du 16e arrondissement Tentatives d'échanges avec la Mairie

Devant les questions et inquiétudes soulevés lors de l’annonce d’une probable démolition de l’école, notamment en ce qui concerne sa délocalisation pendant la période des travaux, l’Association des Parents d’Élèves de l’école Erlanger demande rendez-vous à Madame Brasseur, adjointe au maire du XVIe arrondissement en charge des affaires scolaires.

(suite…)

L’annonce de la reconstruction Tentatives d'échanges avec la Mairie

Lors du premier Conseil d’Ecole de l’année scolaire, Madame Brasseur, adjointe au Maire du XVIe arrondissement, a annoncé aux parents d’élèves qu’un projet de reconstruction de l’Ecole Erlanger a été déposé par la Mairie du XVIe auprès de la Mairie de Paris.

(suite…)

Signatures

Déjà 1 signatures. Ajoutez la vôtre !

  • Morlais-Barbedette Nadège

    De si jeunes enfants n’ont pas à subir cette situation. C’est suffisamment difficile pour des petits de première année de se faire à leur nouvelle vie alors leur imposer ces conditions n’est pas imaginable.

    Reply
  • Amar

    Il faudrait absolument trouve une solution , l Ecole Murat et loin de l Ecole Erlanger et j ai mon fils aîné qui est à Michel Ange je serais contrainte d utiliser ma voiture pour déposer mes enfants à l Ecole alors que je constate deja que les jours de marche mardi et vendredi il y a une circulation importante
    D autre part rajouter 250 élèves dans une école deja existante n a aucun sens et entraînerait de grand risque pour la sécurité de nos enfants . Pourquoi ne pas créer une Ecole le long de l hypoderme rue des fortifications au lieu d Acceuil des réfugiers , la sécurité et le bien être les français ne passe pas avant tout? Il serait souhaitable de trouver une autre solution et de nous consulter .

    Reply
  • BETTiNGER michel

    effectivement je trouve qu’ imposer à ces jeunes enfants et au parents de déplacements hors « secteur » pour une durée aussi longue est une contrainte importante qui a été envisagée sans aucune concertation
    il faudra donc utiliser un véhicule ce qui parait contraire aux préconisations actuelles

    Reply
  • Guetta

    Enfants scolarisés à Erlanger et Michel Ange!!comment font les Nounous ?? merci de penser aux parents qui font l’effort de travailler pour payer les impôts locaux nécessaire au bon fonctionnement de notre arrondissement!!

    Reply
  • Antoine

    Bonjour. Comment peut-on vous joindre ? Pourriez-vous prendre contact avec moi au sujet du projet de reconstruction ? Merci

    Reply
  • Henrique Pereira

    Je suis extrêmement triste de constater une fois de plus que ce qui est beau à Paris, et notamment dans notre quartier, est une fois de plus la cible des promoteurs, et ici uniquement par idéologie et non par bon sens.
    J’aurais aimé que mes enfants et tous ceux du quartier puissent bénéficier de l’environnement si favorable que j’ai moi meme apprécié il y a 40 ans.
    Je n’oublie pas la perte considérable de valeur que subiront tous les immeubles de la rue Erlanger, qui jusque la n’avaient aucun vis à vis.
    Enfin pourquoi diable faire rentrer les enfants par une autre entrée que l’actuelle, qui est aujourd’hui sécurisée,
    à la suite de mon accident, au cours du quel j’ai été renversé par une voiture roulant à vive allure?

    Reply
  • Blaclard

    Non au projet Erlanger dans son ensemble

    Reply
  • guillet

    je suis totalement opposée à ce projet de la maire de Paris : elle n’ a sans doute jamais d’ enfant scolarisée dans ce genre d ecole

    Reply
  • Lirou

    Je suis opposée à ce projet qui ne prend pas en compte la réalité du quotidien. Outre le fait que l’association écoles et logements sociaux est contestable, beaucoup de personnes vont subir de part l’emplacement de leur logement une nuisance visuelle et sûrement une perte financière. Enfin, ce projet idéologique très loin du terrain met beaucoup de parents d’enfants en difficulté dans leur organisation et leur quotidien, cela est pensé par des personnes très loin de la réalité du quotidien des parisiens.

    Reply
  • Guellec

    Arrêtez de nuire aux enfants…

    Reply
  • ANTOINE

    Il a été démontré que les déplacements tels qu’ils étaient prévus présentaient des risques pour les enfants

    Reply

Laissez un commentaire

Non au projet immobilier Erlanger

La Mairie de Paris et son opérateur Paris Habitat prévoient la -reconstruction de l’école Erlanger en y ajoutant une crèche de 45  -berceaux, 60 logements locatifs et une pension de famille de 25 studios et T2.

Ce projet entraînerait une dégradation des conditions d’accueil des enfants.

Afin de s’y opposer, des parents d’élèves et des riverains ont créé une association indépendante : « Erlanger Environnement, notre École pour demain  ». Cette association est ouverte à tous.

Rien n’est encore joué !

Il est encore temps de nous mobiliser pour arrêter ce projet.

Signer